Vidéoprojecteur

Afficher les résultats pour

Affiner par mot-clé

Guide d'achat - Vidéoprojecteur

Technologie

La technologie d'un projecteur

Nous allons passer en revue les trois principales technologies de projecteurs.

La plus ancienne est la technologie Tri LCD. Contrairement aux deux autres technologies utilisant des miroirs, un projecteur tri LCD utilise un système de cristaux et de champs électriques pour créer une image. Ceci explique pourquoi la perte de lumière est moindre, les lampes sont donc moins intensives et les ventilateurs moins puissants ce qui évite une bonne partie de la nuisance sonore du projecteur. Ces projecteurs produiront une image stable et lumineuse, mais avec un contraste relativement faible. Il est donc possible que vous assistiez à des effets de grilles, ou à de légères ombres sur l'image. Parce que les réglages sont simples et le prix attractif, ces projecteurs restent les plus répandus sur le marché.

Un projecteur DLP, avec un prix plus élevé, présente un bien meilleur contraste et une excellente qualité d'image. Toutefois, une minorité de la population sera sensible à des effets de couleurs comme des flashs colorés ou des arcs-en-ciel. Ces projecteurs ont des réglages qui restent simples. La lampe est plus sollicitée, donc dure moins longtemps et le niveau sonore tend à être plus important.

Les projecteurs LCOS sont les plus onéreux parce qu'ils remédient aux inconvénients du tri LCD et du DLP. Leur image est stable, précise, contrastée, avec un excellent rendu des couleurs.

Projecteur 3D

Vidéoprojecteur 3D


Un vidéoprojecteur 3D est en fait un vidéoprojecteur compatible avec les sources 3D, qui produira des images en relief quand vous regarderez ces images avec des lunettes 3D.

Les mêmes avantages, inconvénients, et caractéristiques s'appliquent aux vidéoprojecteurs 3D et aux vidéoprojecteurs : pensez donc aussi au contraste, luminosité, et à la définition avant de faire votre choix de vidéoprojecteur 3D. Les deux critères auxquels il vous faudra faire particulièrement attention avec un vidéoprojecteur 3D seront la compatibilité 3D du vidéoprojecteur 3D et des lunettes 3D, qui peuvent être vendues avec le vidéoprojecteur 3D ou non.

En termes de compatibilité 3D, il existe deux principaux types de vidéoprojecteur 3D sur le marché. Les vidéoprojecteurs 3D DLP HD Ready fonctionnent avec les lunettes DLP-Link. L'autre catégorie de vidéoprojecteurs 3D est celle des projecteurs compatibles HDMI 1.4 qui sont généralement livrés avec les lunettes 3D.

Luminosité

Luminosité d'un projecteur


Contrairement à ce qu'on pourrait penser à première vue, le contraste est un meilleur garant de la qualité de l'image que la luminosité, dans le choix d'un projecteur. Le contraste, exprimé en lux, vous apporte des détails plus précis et des couleurs plus profondes. Nous vous conseillons un taux de contraste entre 1500:1 et 4000:1 pour une utilisation home cinéma de votre projecteur, tout en sachant que plus le taux de contraste sera élevé, meilleure sera votre image.

Vos besoins en luminosité, exprimée en lumens, vont dépendre de votre utilisation du projecteur. En effet, plus il y aura de lumière ambiante, plus la taille de l'image finale sera importante. Et plus le projecteur sera éloigné de l'écran, plus le projecteur devra être lumineux. Pour une utilisation de votre projecteur en home cinéma, dans l'obscurité, nous vous conseillons une échelle de 300 à 1500 lumens, en fonction de la taille de l'écran de votre vidéoprojecteur. Un écran de 2 mètres correspond environ à 300 lumens, un écran de 3 mètres à 1000 lumens, et un écran de 4 mètres à 1500 lumens. Il faudra par contre un projecteur avec un minimum de 2000 lumens pour une présentation dans une petite salle de réunion. Ce chiffre monte à un projecteur de 3000 lumens pour une présentation dans une salle très éclairée et sur un grand écran.

Définition

Définition de l'image d'un vidéoprojecteur

La définition de l'image est exprimée en pixels, et va s'améliorer avec le nombre de pixels. Si le projecteur est utilisé pour des présentations professionnelles, le plus simple est de coordonner la définition du projecteur avec celle de l'ordinateur utilisé.

Pour une utilisation vidéo de votre projecteur, la définition dépend du format (4/3 ou 16/9) et de la définition de la source. Par exemple, si votre vidéoprojecteur projette une image TV classique en 4/3, une définition de 800x600 est suffisante. Une image 16/9 nécessite une meilleure définition, de 1024x576 par exemple.

Enfin, avec une source TV HD ou un DVD HD, nous vous conseillons un projecteur avec une matrice HD. Avec le boom de la HD, un projecteur compatible, qui peut même se transformer en vidéoprojecteur 3D, est un excellent choix. Les moins chers sont les projecteurs « HD Ready », avec un nombre de pixels deux fois supérieur à la définition standard. Pour une qualité sans égale, mais un prix qui s'en ressent, choisissez un projecteur « Full HD », 1920x1080, un vidéoprojecteur qui survole sa catégorie en termes de qualité d'image.

Enfin, avec des sources multiples, il ne sera peut-être pas possible d'unifier la définition de votre projecteur. Dans ce cas, le projecteur procèdera à un désentrelacement, c'est-à-dire à l'adaptation de la définition de la source à celle du projecteur. Les meilleures technologies sur le marché des projecteurs sont le VXP par Gennum et HQV Realta par Silicon Optix.

Autres aspects

Autres aspects d'un projecteur

Le ventilateur du projecteur refroidit la lampe, en produisant un son non négligeable, exprimé en dBA. Pour un projecteur en home cinéma, nous conseillons une échelle de 25 (quasiment inaudible) à 30 dBA (très perceptible).

Pour l'écran, nous vous conseillons un format 16/9, tant pour sa qualité que sa compatibilité avec la plupart des sources existantes et à venir. Pour sa taille, en général de 1m à 8m de hauteur, tout dépend de votre utilisation. Cependant, gardez en tête que la taille de l'image projetée par le projecteur déterminera la luminosité requise, et donc le prix du projecteur. L'écran de votre projecteur peut être fixe, déroulant, électrique, à vous de choisir !

Quant à l'objectif de projection du projecteur : la focale détermine l'angle de projection, plus la focale est courte, plus le projecteur peut être placé près de l'écran pour une même taille d'image. Plus l'ouverture de l'objectif est grande, plus la mise au point du vidéoprojecteur est facile. Plus le zoom de votre vidéoprojecteur a une amplitude élevée, plus la taille de l'image peut être importante. Enfin, le « Lens Shift » permet de placer le vidéoprojecteur latéralement à l’écran.

La lampe est le seul élément du projecteur qu'il vous faudra remplacer périodiquement. Les plus utilisées (UHP), vont durer environ 3 000 heures et coûter environ 350 euros. Avec une hypothèse d'utilisation du vidéoprojecteur intense, d’un film par jour, une lampe vous durera donc environ 3 ans.

Pour la connectique de votre projecteur, préférez le numérique à l'analogique pour une meilleure qualité. Nous vous conseillons enfin de penser aux nombres de sources que vous allez utiliser avec votre projecteur.